Compétition EDG et jeu lent

Ce samedi 20 mai 2017, se déroulait la 7éme et dernière compétition de l’année à l’ardilouse. Onze élèves de l’école des golfs de Lacanau (EDG) y participaient avec des fortunes diverses. Les performances obtenues furent, dans l’ensemble, bonnes mais avec des circonstances particulières.

En effet le jeu lent a caractérisé cette épreuve. Le jeu lent est l’un des maux le plus profond du golf. Les causes sont connues : pas prêt avant de jouer à son tour, déplacements lents pour aller à la balle, chariot et sac mal placés, discussions avec ses compagnons de partie, etc…Cette lenteur déconcentre les autres joueurs. A terme cette mauvaise pratique démotive puis éloigne les golfeurs de ce jeu qui est déjà en lui-même chronophage. Ainsi Rory McIlroy et Rickie Fowler, joueurs rapides et spontanés, expliquaient qu’ils avaient “appris à devenir lents pour éviter de devenir fous”.

Pour ne pas en arriver là , cela passe par un apprentissage du jeu se fondant sur des routines “rationnelles” à mettre en œuvre rapidement. Il faut également parler avec le joueur qui joue lentement.

error: Content is protected !!